Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2016 2 06 /09 /septembre /2016 21:56

Election au Gabon : Les Sassou-Nguesso roulent-ils pour Jean Ping ?

Alors que les deux principaux candidats à l’élection présidentielle du 27 août dernier au Gabon revendiquent chacun la victoire, une famille, et pas des moindres, par la voix de Loïse Sassou Nguesso, a félicité, sur sa page Facebook, l’opposant Jean Ping.

Le Gabon est le théâtre d’une guerre des chiffres depuis dimanche 28 août. Les partisans du président sortant gabonais, Ali Bongo, et ceux de son adversaire et opposant Jean Ping, ont tous les deux clamé leur victoire à l'élection présidentielle organisée la veille tout en s'accusant mutuellement de fraude électorale.

D’ores et déjà, les Sassou Nguesso se sont invités dans la guerre. Et pourtant ! Les deux familles régnantes se connaissant parfaitement pour s’être liées maritalement. Non, ce lien n’a pas suffi à la famille régnante du Congo, par le biais de sa descendante, d’ouvrir ses yeux sur la dernière élection présidentielle gabonaise. Sur sa page facebook, Loïse Sassou Nguesso ne va pas, en effet, par quatre chemins pour reconnaître la victoire de l’opposant Jean Ping. « Mes frères et mes soeurs partisans du PDG, chacun a eu à faire son choix. Nous avons fait le notre, les partisans du candidat Jean Ping, ont fait le leur. (…) Le peuple s'est mobilisé et lui seul est maître de son destin. Sortons par la grande porte, évitons les choses de la honte, et rassemblons nous pour reconstruire notre Parti Démocratique Gabonais et construire le Gabon de demain avec le président élu Jean Ping », écrit-elle. Et d’ajouter : « Félicitations à Jean Ping, merci à tous les électeurs pour cette mobilisation d'exception, merci au président sortant Ali Bongo Ondimba, merci à tous les gens qui sont restés dans les bureaux afin de s'assurer de la transparence des résultats, merci Seigneur. »

La descendante souscrirait-elle à la volonté de l’aïeul, qui ne verrait pas d’un mauvais œil la défaite d’Ali Bongo Ondimba ? Il se murmure que le putschiste Denis Sassou Nguesso et son ami Obiang Nguema se démènent pour convaincre Ali Bongo Ondimba d’accepter le verdict des urnes.

Suspicion entre les deux familles

On sait que les relations entre Ali Bongo et les Sassou Nguesso ont toujours été tendues, houleuses. Récemment, le président gabonais a même fait le déplacement d’Oyo pour aller s’expliquer sur la tentative de renversement de Denis Sassou Nguesso, qui se préparait depuis Libreville. Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, aurait désigné son puissant Directeur de cabinet, Maixent Accrombessi, pour aplanir les relations entre Libreville et Brazzaville, rapportait la Lettre du continent. Sa mission consistait à aplanir les relations assez floues entre les deux chefs d’Etat qui se soupçonnent, en sourdine, de soutenir les opposants de l’un pour déstabiliser l’autre. Et vice versa. Mais aussi de tenter de réconcilier le président congolais et son adversaire et ex collaborateur, Jean Marie Michel Mokoko.

Il va sans dire que l’élection présidentielle gabonaise constitue une occasion en or massif pour les Sassou Nguesso de régler leurs comptes à Ali Bongo Ondimba. Mais là où le bat blesse, c’est que l’attitude des Sassou Nguesso s’apparente, ni plus ni moins, à celle de l’hôpital qui se moque de la charité. Loïse Sassou Nguesso demande à Ali Bongo et aux partisans du Parti Démocratique gabonais de sortir par la grande porte, mais elle n’a pas pipé mot sur la forfaiture de son aïeul au Congo-Brazzaville. Elle aurait dû féliciter aussi Guy Brice Parfait et Jean Marie Michel Mokoko pour leur victoire face à Denis Sassou Nguesso. Rien de tel. L’irrationalité l’a emporté sur ses convictions. Oui, la clairvoyance est parfois aussi à géométrie variable.

Entrecongolais.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Bedel Baouna
commenter cet article

commentaires