Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juillet 2016 5 22 /07 /juillet /2016 15:38

http://www.entrecongolais.com/sortie-fracassante-de-la-ministre-mikolo

Congo-B : La ministre de la Santé Lydia Mikolo ou l’art de la litote

La semaine passée, la ministre de la Santé Jacqueline Lydia Mikolo s’est rendue à l’hôpital de base de Bacongo. Décryptage.

Le pas et le verbe assurés, c’est une Lydia Mikolo au mieux de sa forme, qui s’est rendue à l’hôpital de Bacongo pour s’imprégner de la réalité de cette infrastructure inaugurée seulement en 2010. Et, devant la dégradation rapide de cet hôpital, madame la ministre a eu un constat amer. Non, cet hôpital n’a rien d’un hôpital de base. Et d’ajouter, dépitée : « On aurait pu lui donner le niveau d’un centre de santé intégré à la limite. »

Il va sans dire que madame la ministre a fait sienne cette phrase d’Albert Camus : « Mal nommer les choses, c’est ajouter à la misère du monde. » Non, Lydia Mikolo ne fait pas preuve de cécité, la lumière du gouvernement de fait, dont elle est membre, ne lui permet pas seulement de mieux briller, mais aussi de mieux voir. Problème : il ne suffit pas d’user d’une litote pour exprimer son dépit, son constat. Il faut des mots forts, des hyperboles. Elle aurait dû dire : cet hôpital est nul.

Qu’à cela ne tienne ! Sa phrase suivante est d’une puissance inouïe et c’est une ogive destinée à sa prédécesseur, madame Emilienne Raoul, et par extension à Denis Sassou Nguesso. Car si l’on décortique un tant soit peu cette phrase, l’emploi du pronom personnel indéfini « on » renvoie directement à Denis Sassou Nguesso, dans le mesure où ce dernier est le président de tout et de rien, il décide de tout. Aucune religion là-dessus.

Quelques heures plus tôt, madame la ministre avait débuté sa tournée des hôpitaux préhistoriques, à Makélékélé. Ici, madame la ministre n’a pas usé de litote : « L’infrastructure nécessite des investissements importants. » Quoi ? Rien n’a été donc fait ? Et tout ce blabla distillé dans les médias sur la Nouvelle Espérance, puis le Chemin d’avenir ? Merci madame la ministre de ce langage clair.

Pour une fois qu’une ministre alterne hyperbole et litote, ne boudons pas notre plaisir. Vivement la prochaine sortie de madame la ministre.

BB

Partager cet article

Repost 0
Published by Bedel Baouna
commenter cet article

commentaires